"Avis Love Money" des Entreprises labellisées


Préalablement à la réalisation de toute augmentation de capital, les dirigeants d'entreprises sélectionnées par l'association s'engagent à restecter la "Charte de bonne conduite Love Money".
Celle-ci impose l'élaboration,
par l'entreprise émettrice, d'un document d'information. Ce document prend l'appelation de "document d'appel à souscriptions" (augmentations de capital hors champs des offres au public de titres financiers) sur lequel l'association ajoute un "avis" valant labellisation Love Money.
Cet avis ne préjuge pas de l'opportunité d'un investissement. Il constate simplement que le document d'appel à souscriptions est élaboré de manière cohérente, sans contradiction ni omission connue de l'association, susceptible d'affecter la réussite ou l'échec de l'entreprise
.

 

RAPPEL ET MISE EN GARDE AUX ADHÉRENT(E)S DE L'ASSOCIATION :


Il est recommandé aux adhérent(e)s de l'association de ne pas investir dans une opération tant que l'association Love Money, n’y a pas ajouté son "avis".

 


Les "documents d'appel à souscriptions" élaborés dans le cadre du respect de la "charte de bonne conduite Love Money" s'inspirent au plus près des règles d'information définies par le "règlement européen 809/2004 du 29 avril 2004" qui s'impose aux sociétés réalisant une "offre au public de titres financiers" lors d'une introduction sur le Marché Libre ou sur Alternext.

Toutefois, les règles d'information que sont tenues de respecter les entreprises labellisées Love Money sont celles du "règlement COB 92-02" que l'association estime être d'un niveau d'exigence tout à fait satisfaisant pour des TPE & PME réalisant des augmentations de capital pour des montants généralement inférieurs à 0,5 M€ et réunissant la plupart du temps moins de 100 actionnaires.

Il est à noter qu'il n'existe aucune autorité pour contrôler les placements privés, quels qu'ils soient. L'AMF n'intervient pas dans les opérations en dehors du champs des offres au public de titres financiers. Aucune autre association que la nôtre n'impose, à des sociétés non cotées, une qualité d'information économique et financière aussi proches que pour les sociétés cotées. Ce qui est pourtant un élément fondamental pour encourrager les Français(es) à investir dans les PME.

Les dirigeants d'entreprises labellisées Love Money attestent que "...les données des documents d'appel à souscriptions sont conformes à la réalité, elles comprennent toutes les informations nécessaires aux investisseurs pour fonder leur jugement sur le patrimoine, l'activité, la situation financière, les résultats et les perspectives de leur société, ainsi que sur les droits attachés aux titres proposés. Elles ne comprennent pas d'omission de nature à en altérer la portée..".

 

"Avis Love Money" n° 45 (du 23 mai 2013) sur AFFICHEM SA

Avis n° 45 du 23 mai 2013 de l’association Love Money

.

Ce document d’appel à souscriptions a été établi par AFFICHEM et engage la responsabilité de ses signataires.

L’avis de l’association Love Money pour l’Emploi n'implique ni approbation de l'opportunité de participer à l’opération, ni authentification des éléments comptables et financiers présentés. Il consiste seulement à s’assurer de la présence et de la cohérence de l’ensemble des informations nécessaires aux investisseurs leur permettant d’appréhender les risques ainsi que le potentiel de plus-values afin de prendre leur décision de souscription.

Après avoir créé une première entreprise dans l’agro-alimentaire qui a été cédée quelques années plus tard avec une plus-value appréciable, Stéphane SILVENTE s’associe aux Docteurs Marc POIROT et Sandrine SILVENTE-POIROT pour créer, en octobre 2002, une société de biotechnologie. AFFICHEM obtient une licence exclusive d’exploitation du brevet par l’INSERM de Toulouse (au sein duquel le Dr POIROT est Directeur de recherche).

A partir de ce brevet, la société développe des solutions thérapeutiques pour le traitement du cancer : leucémies myéloïdes aigües (LAM) (AF122), mélanome métastatique et cancer du sein (AF122) et de certaines maladies neurodégénératives telle que la surdité (Programme R&D AF243). Les LAM, le mélanome métastatique et la surdité sont des maladies sans traitement à l’heure actuelle.

AFFICHEM a également, toujours en collaboration avec l’INSERM, conçu des biomarqueurs qui sont des outils de diagnostic et de suivi de l’efficacité des traitements.

La recherche en sciences du vivant nécessite beaucoup de temps et de capitaux et le savoir-faire de nombreuses équipes depuis la compréhension d’un mécanisme jusqu’au développement d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau produit.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les frais de ces recherches sont comptabilisés en immobilisations incorporelles. Le résultat au bilan pourrait donc être fortement dégradé si les recherches n’allaient pas jusqu’au bout.

A la fin de l’année 2011, Affichem a obtenu la reconnaissance de l’État français et de l’Union Européenne pour l’excellence de ses recherches sur la Leucémie Myéloïde Aigue et la Surdité en obtenant respectivement 2 subventions sur 3 ans de 790 K€ par l’Agence Nationale de la Recherche et de 2,8 millions d’euros par la Commission Européenne.

Un autre fait marquant est le potentiel de l’augmentation sensible de sa valorisation grâce au dépôt de deux nouveaux brevets en copropriété avec l’INSERM. Ce qui prolonge de vingt ans l’exclusivité de commercialisation des candidats-médicaments pour Affichem.

Comme l’on peut le constater, la société réussit à avancer avec des moyens modestes grâce à une équipe très motivée. Il reste encore plusieurs étapes avant la mise des produits sur le marché.

La clientèle visée in fine par AFFICHEM est non pas directement le public, mais les grands groupes pharmaceutiques qui pourront soit racheter des molécules, soit obtenir des licences d’exploitation, et sont seuls capables de financer les frais nécessaires au développement final des produits.

Plus le contrat avec le groupe pharmaceutique sera tardif dans le développement du médicament, et plus ce sera intéressant financièrement pour la société et ses actionnaires. Une ou plusieurs autres augmentations de capital peuvent être nécessaires pour atteindre le stade de développement des produits le plus avancé possible.

La présente augmentation de capital se situe dans cette logique et va permettre de poursuivre les recherches.

Si tout se passe bien, les produits AFFICHEM nous semblent promis à un bel avenir d’autant que la plupart des médicaments administrés contre le cancer tombent dans le domaine public à l’horizon 2013 et par conséquent les grands groupes pharmaceutiques sont à la recherche de successeurs.

Il s’agit d’un projet ambitieux mené par une entreprise innovante dans le domaine de la santé. Il appelle un investissement solidaire qui en plus, peut s’avérer générateur de plus-value pour les investisseurs si les prévisions des promoteurs se réalisent.

Le 23 mai 2013

Jean SALWA,

Président de l’association Love Money pour l’Emploi



Un Concept Unique
L'équipe
Presse et media
Association de loi 1901
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires juridiques, comptables, Listing Sponsor



FAQ
Fiches pédagogiques
Opinion Way
Blog et actualités
Charte de déontologie
Forums Love Money



Association Love Money Security
Maison des Associations du 9ème
54, rue Jean-Baptiste Pigalle 75009 Paris

Tél. 01 48 00 03 35
Mail : contact@love-money.org

Suivez-nous:

g indust

fb indust

twt indust

yt indust

Linked In

viado